Environnement

L’environnement chez McDo™

Chez McDonald's™, l'environnement fait l'objet d'une attention particulière depuis plus de quinze ans, bien au-delà de ses obligations réglementaires.

Intégrer les questions d’environnement au cœur des activités est une question de responsabilité d’entreprise.

Année après année, l’entreprise a conçu, mis en œuvre et déployé au sein de son réseau une stratégie environnementale qui se veut globale, cohérente et ne laissant aucun sujet de côté.

 

Elle a ainsi structuré ses actions en trois grands plans stratégiques :

1. Le plan agro-écologique

Ce plan agro-écologique vise 4 objectifs environnementaux partagés par McDonald’s™ et ses filières :

  • Réduire les émissions de GES (pour atteindre les -20% d’émissions sur le périmètre global en 2020).
  • Préserver la ressource en eau (en qualité et en quantité).
  • Favoriser la biodiversité.
  • Améliorer le bien-être animal.

 

2. Le Plan énergie

Aujourd’hui, le Plan énergie de McDonald’s™ France est composé de 3 volets complémentaires et indissociables :

1. La réduction des consommations :

  • Formation de 1000 référents environnements. Ils sont les relais opérationnels de la politique environnementale de l’enseigne (en moyenne 95% des restaurants ont un référent).
  • Conception d’un logiciel de suivi des consommations des restaurants (EcoProgress®) et déploiement de ce logiciel dans 100% des restaurants.
  • Identification et partage des bonnes pratiques opérationnelles.

2. L’amélioration de l’efficacité énergétique et la production d’énergie en restaurant.

3. L’achat de certificats verts, pour couvrir les besoins résiduels en électricité.

 

3. Le Plan déchets

Le troisième pilier de la stratégie environnement de McDonald’s™ traite de la gestion des déchets. Ce sujet a été le premier sur lequel nous avons agi, dès 1992. La volonté de l’enseigne, comme dans les autres domaines, est d’agir à tous les niveaux, de traiter la question des déchets sur l’ensemble de la filière tout en mettant l’accent sur les restaurants :

  • Optimisation et réduction de ses emballages en amont.
  • Programme de lutte contre les emballages abandonnés en partenariat avec les collectivités, notamment les communes d’Erstein, de Geispolsheim et d’Hœnheim. L’ambition poursuivie par l’enseigne avec cet outil unique est une évolution des comportements inciviques d’une partie de ses clients.

 

Un jeu de 4 solutions complémentaires :

  • Nouveaux emballages, plus légers et plus facilement compressibles à la main.
  • Nouvelles poubelles, les «poubelles Drive», plus adaptées aux nouveaux modes de consommation.
  • Optimisation de la collecte des déchets aux abords des restaurants (plans de propreté, optimisation des collectes et de l’implantation des poubelles publiques).
  • Communication et sensibilisation des équipes en restaurant et des clients.
  • Amélioration de la valorisation de tous les déchets (côté cuisine, côté salle et vente à emporter).